« Five Foot Two » le reportage Lady Gaga

Lady gaga

Il y a quelques semaines Netflix a mis en ligne le documentaire « Five Foot Two » qui dévoile une Lady Gaga naturelle avec ses forces et faiblesses.

Près d’une heure quarante ou on se rend compte que la jeune femme est à bout de nerf, souffre et qu’il n’est pas facile tous les jours de porter le poids Lady Gaga.

Au bout de quelques minutes de documentaire on se rend bien compte que l’assurance de femme libre et sexy est une carapace d’acier pour faire face aux médias, aux fans …
A trente ans elle parle librement de sa famille, de sa maladie…. On voit la chanteuse travailler sur son album Joanne, son clip, enchainer les interviews, se préparer pour le SuperBowl.

Ce qui m’a le plus interpellé c’est qu’à chaque « craquage » elle se juge, utilise les mots pathétiques, souffrance …. si derrière le montage est vrai et sincère … j’ai envie de dire que Lady Gaga est une femme forte qui a construit en quelques années un empire à la Madonna.

Sa musique évolue et ce que j’aime … son dernier album Joanne est une pépite que j’écoute souvent.
Million Reasons je l’ai tellement écoute en boucle.

Si vous avez un peu de temps et l’envie de découvrir un peu plus cette jeune femme multi-facettes …. direction Netflix.

Ce documentaire vaut le détour pour comprendre un peu plus la Femme et forcément la musique qu’elle écrit.

Publicités

Publié par

Photographe à Strasbourg. Ce blog c’est les off de mon univers, les séances photos, les infos sur mon métiers, les inspirations …. et bien plus encore.

Laisse un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s