La peur de la salle de sport

Aujourd’hui toi et moi on va discuter salle de sport et de peur. Quand tu es une femme et que tu n’as pas forcément confiance en toi, t’inscrire à la salle de sport peu faire peur surtout si tu n’y connais rien en musculation. Bien souvent tu te poses 300 questions sur les différentes machines, tu as peur du ridicule , du regard des autres ..

Déjà ne t’inquiète pas, tout le monde se pose ses questions mais il faut que tu ailles au-delà de cette peur pour aller t’inscrire et attaquer ta première séance.
Avant que j’oublie, la partie cardio n’est pas réservée aux femmes et la partie poids libre pour les hommes 🙂

Il y a quelques années, quand j’ai commencé le sport en salle les machines de cardio étaient mes meilleures amies, j’avais peur du regard des autres, j’avais 45 kilos de plus et je ne me sentais aucune légitimé à essayer la musculation.
J’étais en mode camouflage avec un seul mot d’ordre, ne pas se faire remarquer !
A cette époque, j’avais vraiment peur d’être ridicule, de faire une erreur qu’on se moque de moi et que ça me bloque. Oui ça peut paraître bizarre mais c’est ainsi !

Le camouflage je le faisais aussi au niveau de la tenue, il n’y a que depuis quelques semaines que j’ose porter des leggings de sport ultra moulant. Avant les leggings en coton de chez décathlon, bien chaud étaient ceux que je portais.

La peur de l’inconnue est normal mais il faut que tu comprennes ta peur, que tu l’as décortique pour que tu puisses passer au-dessus et surtout te concentrer sur ton objectif.

On va essayer de rationaliser tout ça ensemble :
Tu ne sais pas régler une machine où comment elle fonctionne ? Demande à un coach où à la personne qui l’a utilisé avant toi. Elle va t’apprendre à l’utiliser.
Tu souhaites perdre du poids et tu ne sais pas quel programme réaliser ? Demande à un coach de la salle où comme chez Basic fit tu as une machine à disposition qui t’établit les séances selon les zones que tu veuilles travailler.
Accepte que tu vas galérer au début. Tu commences dans une nouvelle discipline, les mouvements tu les maîtrises pas, tu as besoin de te concentrer pour tout réaliser correctement. C’est normal ! Aujourd’hui encore je me fais reprendre parce que je courbe trop le dos, je n’ai pas les genoux assez droit …. C’est normal.
L’interprétation. Par exemple tu vas te galérer sur un exercice de musculation ou sur une machine, tu as deux types de comportements à avoir : soit le « je suis nulle, j’ai essayé une fois et je n’y arriverai pas ! » soit le « j’essaye, il me faut du temps et des entraînements pour y arriver ! ». Si une personne vient et te fait une réflexion, si elle veut t’aider à corriger ta posture ou autre ne te vexe pas, elle a démarré aussi et veux juste t’aider.
– Tu l’auras compris ne te referme pas si on te fait une réflexion.
La peur de ne pas réussir. Tu ne changeras pas ton corps d’une taille 48 à 40 en 6 mois de sport et alimentation saine. Il te faudra du temps, du courage, de la persévérance et de la motivation mais si ton objectif est de perdre du poids et de te muscler tu pourras atteindre ton objectif. Laisse toi du temps, ne brûle pas les étapes. Ne tombe pas dans l’excès de 2h de sport tous les jours … tu tiendras ce rythme à peine un mois. Si tu commences je te conseille 2 à 3 séances de sport d’une heure. Il te faut quelques mois pour que tu intègres une routine sportive, que tu prennes du plaisir et que garde ta motivation.
La peur du regard des hommes. Sache qu’à la salle… on ne fera pas attention à toi. Quand tu fais du sport tu es focus sur ton entraînement, tes objectifs tu ne fais pas vraiment attention à qui est là. Pour te donner l’exemple quand je m’entraîne dés fois mes élèves sont à côtés et je ne les vois que 15 minutes voir pas du tout pendant l’entraînement. Une fois le casque sur les oreilles je suis sur mon entrainement et 99% des gens à la salle de sport sont dans cet état d’esprit.
– Au fur et à mesure des séances, tu prendras confiance en toi, tu te sentiras mieux dans ton corps et dans ta tête. Ta peur va peu à peu disparaître et tu te sentiras plus à l’aise et plus légitime à tester de nouvelles choses. Dis bonjour à la confiance en soit 🙂

Tu l’auras compris tu es seule à dominer tes peurs, tes doutes personnes mais sache que la salle de sport et plus un allié pour atteindre ton objectif de mieux être qu’un outil pour aller vers l’échec.
Si seule tu ne te sens pas prête, demande à une amie de t’accompagner et n’oublie pas si tu ne sais pas comment attaquer fais appel à un coach ou à un programme sportif existant pour t’aider.

 

Et toi tu as vaincu comment ta peur de la salle de sport ?

Publié par

Photographe à Strasbourg. Ce blog c’est les off de mon univers, les séances photos, les infos sur mon métiers, les inspirations …. et bien plus encore.

9 commentaires sur « La peur de la salle de sport »

  1. Tu décris exactement les raisons pour lesquelles je ne passe pas le pas : pas de confiance en moi et peur de demander car peur d’embêter. J’ai beaucoup de mal avec les interactions humaines ☹️

    J'aime

    1. Coucou tu es à Strasbourg ? Si oui tu sais que tu as un Basic Fit spécial Femme à hautepierre. Pour le coach, discute avec plusieurs personnes pour avoir confiance à 100% dans ton coach. Si jamais tu es à Strasbourg, à 8h du matin il y a moyen qu’on se croise à la salle de sport alors 😉

      J'aime

  2. La salle de sport, c’est un peu à double tranchant. Où les mecs se concentrent beaucoup trop sur leur égo. Même en tant que personne de sexe masculin (enfin, je crois), j’en ai vu qui dévisageait les gens et qui pissent limite aux quatre coins de la salle.

    Mon ex-collègue a eu le même soucis et elle a fait ce que tu dis, c’est-à-dire demander au coach ou aux anciens qui, eux, pratiquent le fitness pour le sport et non pour se regarder dans le miroir et faire des selfies.

    J'aime

  3. Sentiment que je partageais il y a quelques années mais il faut faire les choses pour soi même et surtout se rappeler que tout le monde s´en fout de ce qu’on peut bien faire à la salle 😁

    J'aime

  4. Pendant des années je n’ai pas mis le pieds dans une salle de sport : j’avais exactement les même craintes. Puis un jour ma vie à changé radicalement et sur la vague du changement, je suis rentré dans la structure la plus improbable de Strasbourg. J’ai fini pour y travailler 5 ans tout en arrivant à m’entrainer 7/7: j’ai appris que tout le monde aprehande les même choses. Et ce groupe de machos dans le coin qui fixe tout le monde, et bien il est composé de personnes extremement pas à l’aise socialement qui a besoin du troupeau pour exister !
    Le temps est passé, ma vie a évoluée : aujourd’hui j’ai un bebe, une dizaine de kg à perdre, je travaille dans tout autre domaine et je suis contente d’arriver encore à aller m’entrainer 2x/semaine. Mais aujourd’hui le regard des autres ne me touche plus… 😉

    J'aime

      1. Je crois qu’il s’agit juste de trouver la motivation pour faire le premier pas. On se sent vite bien dans notre corps et aller à l’e trainement devient addictif.

        Je te propose, si ça te dit, de venir tester un cours de cardio boxe : je viens de faire un partenariat avec une salle strasbourgeoise et je serai curieuse de connaître ton avis. ^^

        J'aime

Laisse un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s